7 étapes pour convertir avec ses emails

7 étapes pour convertir avec ses emails

17 janvier 2022 Blog Email marketing 0

Comment créer des emails impactants ? 

Après avoir constitué sa liste mail, l’erreur la plus fréquente est de communiquer pour communiquer, sans stratégie et avec un contenu qui génère peu d’intérêt. C’est pour cela qu’il faut créer une stratégie avant.

1. Définir des objectifs d’e-mailing

Vous pouvez utiliser la méthode SMART (spécifiques,mesurables,atteignables,réalistes,temporels). Par exemple :

  • Augmenter le taux de clic de X % en 6 mois.
  • Multiplier par X le nombre de visiteurs sur votre site web dans les 3 prochains mois.
  • Obtenir X téléchargements de votre freebie chaque mois.
  • Avoir X nouveaux abonnements à votre newsletter d’entreprise. 
  • Générer X nouvelles ventes chaque mois.

2. Définir la stratégie de contenu de votre newsletter

Voici les piliers d’une bonne stratégie éditoriale de newsletter :

  • des objectifs clairs 
  • une bonne connaissance de votre client idéal (habitudes de consommation, attentes, difficultés au quotidien, freins à l’achat) ;
  • des thématiques en lien avec les problématiques de votre cible;
  • un ton adapté à votre public cible (tutoiement ou vouvoiement, contenu léger ou très sérieux, etc.) ;
  • le bon moment et la fréquence idéale pour envoyer votre newsletter.

 Pensez aussi à varier les formats lors de la création de la newsletter :

  • insérez des photos ou gifs
  • utilisez le format vidéo 
  • proposez un bonus gratuit à télécharger ou à consulter (un template à partager sur les réseaux sociaux, une sélection de produits, ou bien un accès en avant-première à une nouvelle catégorie de produits).
  • Enfin, terminez votre newsletter avec un appel à l’action : votre lecteur doit visualiser les bénéfices de son passage à l’action. 

Le point principal est de créer de l’interaction et prendre en compte l’avis et les besoins de votre audience pour créer sans cesse un contenu pertinent.

2 solutions s’offrent à vous : diffuser un questionnaire en ligne ou insérer un sondage directement dans votre e-mail. Par ailleurs, sollicitez régulièrement vos destinataires en leur posant une question dans votre newsletter. Avec un petit cadeau ou un contenu exclusif par exemple

3. Choisir un outil d’e-mailing avec des fonctions avancées

Généralement quand on se lance dans l’emailing, la première question que l’on se pose porte sur l’aspect technique.

Il est important de miser sur des logiciels d’e-mailing ultra-complets (CRM, création de landing pages, intégration d’un chatbot sur votre site,statistiques, etc.)

Je vous recommande d’utiliser des outils de newsletter avec des fonctionnalités avancées, tels que : MailerLite ;Sendinblue ; Convertkit ;MailChimp ; ActiveCampaign.

4. Créer des objets d’e-mails accrocheurs

 Vous aurez beau créer la meilleure newsletter du monde, si personne ne l’ouvre, cela ne servira strictement à rien. Ce qui conditionne le taux d’ouverture de votre newsletter, c’est avant tout le titre que vous décidez de lui donner.

Il existe plusieurs techniques d’écriture persuasive pour rendre un objet de newsletter attractif et percutant :

  • optez pour un titre court (moins de 40 ou 50 caractères) et qui va à l’essentiel ;
  • adressez-vous directement à votre lecteur (interpellez-le avec une question par exemple) ;
  • mettez son prénom dans l’objet
  • misez sur l’urgence et la rareté (information exclusive ou offre qui expire bientôt) ;
  • n’abusez pas des ponctuations et des majuscules ;
  • couplez votre objet avec un pré-header (le petit texte qui s’affiche juste après) qui suscite la curiosité et qui joue le rôle de « teaser ».

Attention à l’emploi de termes qui peuvent mener votre newsletter dans les spams : promotion spéciale, offre, gratuit, 100% gratuit, échantillon gratuit, essai gratuit, cadeau, inscrivez-vous gratuitement aujourd’hui, commandez aujourd’hui,  quantités limitées, temps limité, cliquez ici, profitez aujourd’hui, bon plan extraordinaire, félicitations

5. Segmenter votre liste d’e-mails pour faire une bonne newsletter

La clé d’une communication efficace : cibler au maximum vos destinataires. 

Qui dit segmentation dit personnalisation des e-mails en fonction du profil de vos abonnés. Concrètement, il s’agit de créer des étiquettes correspondant à des critères que vous allez attribuer à chaque abonné.

Pour vous donner un exemple très très concret, vous pouvez diviser votre liste en 3 segments :

  1. les personnes fantômes : les personnes qui sont dans votre liste suite à une inscription via un formulaire mais qui n’ont, par exemple, pas téléchargé de contenu gratuit 
  2. vos prospects : les personnes qui sont dans votre liste et qui ont déjà téléchargé au moins un contenu gratuit mais qui ne sont jamais passées à l’acte d’achat.
  3. vos clients : les personnes qui ont déjà acheté un de vos produits ou un services.

Les critères peuvent aussi porter sur :

  • le parcours de votre contact dans votre tunnel de conversion (prospect froid, tiède ou chaud) ;
  • les habitudes d’achat (proposer une sélection de produits ciblée ou des codes de réduction par exemple).

Plutôt que d’envoyer une newsletter à toute votre liste, vous pouvez choisir d’envoyer des contenus différents à chacun de ces segments et  c’est encore plus efficace.Et qui dit contenu différent, dit contenu plus précis, plus adapté, et plus pertinent pour le segment auquel tu t’adresses. 

Une campagne segmentée est 10 fois plus efficace qu’une campagne non segmentée.

6. Analyser vos statistiques

Comme sur les réseaux sociaux ou son site web, suivre ses statistiques est très important pour vérifier que les actions mises en place fonctionnent :

  • le taux de délivrabilité (le % d’e-mails qui sont bien arrivés dans la boîte de réception des destinataires) ;
  • le taux de rebond (le % d’e-mails qui n’ont pas pu être délivrés et qui sont donc retournés à l’expéditeur) ;
  • le taux d’ouverture (le % d’e-mails ouverts par rapport à tous les messages délivrés) ;
  • le taux de clic (le % de prospects qui ont cliqué sur un lien dans votre contenu) ;
  • le taux de spam (le % d’e-mails signalés comme étant des spams par les destinataires) ;
  • le taux de désinscription.

Convertir avec ses emails : en résumé

Pour créer une campagne e-mailing de A à Z, il va falloir :

  1. définir une stratégie de contenu et une charte graphique pour vos emails ;
  2. créer votre landing page ou page de capture;
  3. rédiger votre séquence mail de bienvenue ;
  4. choisir avec soin à vos call-to-actions (appels à l’action).
  5. segmenter votre liste
  6. réfléchir à une séquence d’emails de réengagement ou de réactivation pour prévenir les désabonnements ; pour éviter d’impacter votre taux de délivrabilité

Et l’automatiser

Une fois toutes ces missions remplies, vient l’automatisation. En fonction des scénarios que vous aurez prédéfinis, vous pourrez créer une véritable relation avec chacun de vos abonnés sans avoir à intervenir.

Si vous voulez miser sur l’email marketing pour développer votre CA, rejoignez EMAILING POWER, la méthode pour développer une liste d’emails qualifiés et convertir ses prospects en clients

Elle s’adresse à toute personne qui : 

  •  ne sait pas comment s’y prendre pour créer sa liste mail
  • ne sait pas comment faire pour augmenter son nombre d’adresses mails
  • veux apprendre à convertir via les mails

Ce qu’on verra dans la formation :

  • Comment récolter des adresses mail qualifiées
  • Créer un Lead Magnet (freebie)
  • Comment créer une page de capture captivante ?
  • Comment créer une séquence d’emails
  • Les différents types d’emails
  • L’automatisation et la segmentation de ses emails
  • Des tutoriels techniques aux logiciels d’email

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *